Contexte du projet

La Brie est un cours d’eau de plaine de 9km qui prend sa source au cœur de la forêt domaniale du Der et conflue dans l’Héronne. Elle, qui fait office de limite communale entre Frampas et Voillecomte, a été modifié au cours du temps. Une forme rectiligne, en « U », des berges abruptes et des écoulements uniformes sont caractéristiques de ces cours d’eau ayant fait l’objet d’une rectification dans les années 1980. Le lit d’origine de la Brie a totalement été comblé et n’est plus visible à part sur les cartes cadastrales. Aujourd’hui, la modification de ce milieu a entraîné des dysfonctionnements tant en terme de qualité de l’eau, de faune piscicole que de zones humides.

La Brie, à sec, avant les travaux (Août 2022)

Dans ce cadre là, ainsi que dans la mise en place de notre programme d’actions du Contrat Global « Eau et Climat », le Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Voire, en accord avec le propriétaire des parcelles, a pour mission de « restituer » les fonctionnalités du cours d’eau. Les objectifs de ce projet sont donc multiples :

  • Remettre le cours d’eau dans son ancien tracé,
  • Retrouver une dynamique naturelle, un espace de mobilité pour le cours d’eau,
  • Améliorer la qualité de l’eau,
  • Améliorer la faune aquatique,
  • Recréer des zones de débordements (expansion des crues/zones humides).

Aménagements réalisés

La première étape des travaux consistait à retirer les nombreux embâcles présent sur le cours d’eau. La seconde fut d’élaguer, couper des arbres pour permettre l’accès au cours d’eau.

Le terrassement s’est fait par la suite avec l’intention de recréer le cours d’eau sur 690m au lieu de 540m avant. L’ancien lit (de la nouvelle entrée du cours d’eau jusqu’à la confluence avec le ruisseau des Gros Près) fut partiellement comblé avec la terre du nouveau tracé. Un ancien fossé de drainage a également été comblé pour rendre la zone de nouveau humide.

La dernière étape consiste à planter et faire des boutures tout le long du nouveau tracé de la Brie pour faciliter le développement d’une ripisylve, essentiel dans la structure et le fonctionnement d’un cours d’eau.

Le nouveau lit de la Brie en eau, après travaux (Novembre 2022)
Le nouveau lit de la Brie en eau, après travaux (Novembre 2022)
L’ancien lit de la Brie partiellement comblé (Novembre 2022)

Suivi des travaux

Un suivi sera réalisé, à la suite de ces travaux, pour observer l’évolution du cours d’eau notamment en terme de qualité de l’eau et de la faune aquatique et humide. Un regard minutieux sera également porté sur la progression de la morphologie du cours d’eau et de ces zones de débordements lors d’une pluviométrie importante ou de crues.