D’une longueur de 26 kilomètres, la Héronne prend sa source entre Robert-Magny et Laneuville-à-Rémy et conflue avec la Voire à Puellemontier.

L’Héronne

L’Héronne est un cours d’eau de 2ème catégorie dont l’espèce repère est le brochet. Son peuplement est très diversifié. L’état du peuplement piscicole est considéré comme de qualité moyenne.
L’Héronne a aussi subi de nombreux travaux hydrauliques (curage, reprofilage, recalibrage) qui ont grandement modifié son profil et donc sa dynamique.
Un colmatage important du lit est à signaler ainsi qu’une érosion des berges par piétinement des bovins.
Le lit de ce cours d’eau est barré de plusieurs ouvrages infranchissables la plupart du temps pour les poissons.

Qualité Physico-chimique

La station de l’Héronne à Frampas présente une qualité physico-chimique de l’eau assez dégradée notamment par des teneurs importantes en Matières Organiques et Oxydables et en Matières Phosphorées qui ont pour origine probable les rejets domestiques de Frampas. Les teneurs en nitrates importantes sur la station impliquent également des rejets diffus agricoles dans le secteur. De plus est constaté un apport très important en Particules en Suspension.

Caractéristiques de la population piscicole

L’Héronne est un cours d’eau de 2ème catégorie, de type cyprinicole, dont l’espèce repère est le brochet.
L’Héronne correspond à une rivière fraîche. La loche franche et la lote de rivière, présente dans le cours d’eau, sont des espèces centrales à abondance optimale. Des espèces intermédiaires comme le hotu, la vandoise, le chevesne et le goujon compose le peuplement en place. On peut cependant noter l’absence d’ombre commune et de blageon dont la présence devrait être optimale.